AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Bienvenu(e)s sur Azhentia !
Amusez-vous bien~♪
Nous recherchons des élèves et des membres du personnel.
N'hésitez pas à incarner des pokémons en tout genre !
Venez incarner un humain, un hybride, un pokémon et pourquoi pas... Autre chose !
Système de parrainage pour les rôlistes débutants !
Apprenez à faire de beaux posts avec vos senpaïs !
Classe Eclipse, Horizon, Aurore, Crépuscule ou Zénith ? A chacun son orientation à l'école !
$ Dans les astuces, votez pour nous, faites les minis jeux et devenez le plus riche de l'île ! $
Victime de son succès, il n'est plus possible de jouer en pokémon "Evoli" et ses évolutions pour
le moment ! Merci d'incarner un des 600 et quelques autres pokémons ou un de nos fakemons ;D

Partagez | 
 

 Contexte du forum

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Pr. Cornouiller
A votre service !

A votre service !
Afficher infos
Messages : 82
Points Rp : 27
Date d'inscription : 23/04/2015
Localisation : Dans mon laboratoire
Doubles comptes : Professeur pokémon - scientifique.

MessageSujet: Contexte du forum   Ven 24 Avr - 13:56

Prologue - Avant notre époque.

Depuis des temps immémoriaux, les humains et les pokémons ont vécu ensemble – en paix et en harmonie. Les civilisations de l'Ancien Monde pouvaient comprendre le langage des pokémons et les traitaient comme leurs égaux. Jamais on ne crut qu'un jour on saurait les apprivoiser autrement que pour protéger un lieu de leur colère ou de leur peine. Un jour, un important conflit éclata, opposant les humains aux pokémons : l'Homme ne voulait plus des pokémons en tant qu'alliés ou amis, non. Il voulait plus. Les Hommes ont toujours été des créatures égoïstes et facilement corruptibles. Les individus neutres, cherchèrent à s'isoler, à s'éloigner des guerres, tandis que d'autres luttaient pour aider les pokémons mais la Folie et le Chaos s'étendaient plus vite qu'ils n'agissaient, devenant une pandémie.

Les jours se succédèrent, tout comme les nuits, jusqu'à ce qu'une complète obscurité ne voile notre monde. À ce moment là, une créature ni homme ni pokémon foula notre monde, cherchant à rétablir l’équilibre – pour cela, d'autres, comme lui, durent se rassembler et œuvrer ensemble. Les températures chutèrent et les hivers furent de plus en plus rudes : le printemps ne venait plus et, malgré le fait que le ciel eut été englouti par des sombres nuages, il ne plut pendant des lustres – apportant la Mort et la sécheresse. Les terres verdoyantes que les habitants de l'Ancien Monde connurent sous le nom d'Ephelior étaient replètes de pokémons et de plantes – aujourd'hui disparus, pour la plupart ; hélas, elles ne devinrent qu'un vaste désert de malheur et de regrets.

Les Entre-deux, comme on appelait ces créatures n'étant ni humains ni pokémons, ne pouvaient pas faire grande chose s'ils ne trouvaient pas une certaine Relique qui était sensée rétablir l'équilibre de leur monde. Ils s'éparpillaient, ignorant ce qu'ils devaient exactement chercher, où et comment. Ils se disputèrent et se séparèrent à leur tour, en tribus différentes cherchant que faire pour arranger la situation. L'un d'entre eux, le Filraën, rencontra un Oracle durant sa quête – qu'il poursuivit seul, puisque ses semblables vinrent à croire que la relique en question n'était qu'une légende, une fantaisie utopique. Couvert de la tête aux pieds d'une large cape marron, aux bas effilochés et usagés, l'Inconnu s'adressa à l'entre-deux, lui procurant la réponse qu'il cherchait ainsi que la solution à la situation actuelle : il devait trouver la Rose du Temps. Cette relique, en plus d'octroyer la Vie éternelle à celui ou celle qui serait en mesure de la cueillir, était fièrement gardée et entourée de ronces dont une simple éraflure causerait la mort. De plus, l'élu – une personne au cœur pur – pourrait se frayer chemin parmi les épines sans être empoisonné – mais cela, l'oracle avait omis de le préciser.


Beaucoup ignorent ce qui se passa ensuite.
Beaucoup ignoraient qu'ils avaient été sauvés par un monstre qu'ils avaient toujours rejeté et qui perdit la confiance de ses congénères. Ils ignoraient son histoire et ses prouesses car il disparut : l'entre-deux fit don de sa vie pour sauver ce monde qu'il aimait tant. Toutes les richesses et les habitants des civilisations précédant les nôtres furent ensevelis par l'eau, la glace, la roche et la poussière ; lentement mais sûrement, les humains oublièrent ce qui se passa jadis, des espèces pokémon disparurent, les entre-deux cachèrent leur nature et vécurent parmi les humains ou parmi les pokémons sans qu'on ne le sache tandis que le Savoir de l'Ancien monde se perdit – ou, du moins, c'est ce que l'on pense...



Histoire - La colonisation d'Azhentia.

Mon grand père me racontait une histoire qui passait de père en fils et dont beaucoup d'informations s'étaient perdues au fil des siècles puisqu'on avait fait des grandes purges et des autodafés durant la Renaissance.

On narrait qu'il y a un peu plus de 350 ans, bien avant que le premier Harmonia n'obtienne le trône d'Unys, il y eut un mystérieux roi dont le règne fut aussi long que prospère. Les habitants de la région racontaient qu'ils ne savaient pas depuis quand il était là, depuis quand il régnait ou s'il continuait à le faire, même. En effet, personne ne savait qui était cet homme. Les rumeurs prétendaient juste qu'il semblait être jeune et que ses cheveux étaient argentés. On disait qu'il ne s'était jamais marié, qu'il n'avait pas d'enfants mais que, de temps à autres, il prenait des orphelins de certaines villes et les élevait comme ses propres enfants. Il faisait de mêmes avec les pokémons, paraît-il. Il menait l'Armée et les ecclésiastes aujourd'hui connus comme étant la Team Plasma d'une main de fer mais, pourtant, il avait su garder une certaine harmonie qui ne convenait pas à tout le monde... Les Sages n'appréciaient pas sa philosophie et, malgré ses refus et ses ordres, ils firent brûler des nombreux ouvrages considérés comme étant hérétiques, racontant des mythes pokémons et/ou pouvant contenir des messages cachés parlant de l'Ancien Monde. Ils étaient bien trop ambitieux et les acolytes les plus jeunes étaient trop douillets : ils manquaient de discipline et critiquaient leur roi, exigeant son abdication en faveur du plus Influant des Sages, August Harmonia.

Ce ne fut qu'une question de temps avant que le Roi d'Unys ne disparaisse de la surface de la planète, permettant à August Harmonia et aux Sages de reprendre le flambeau. On racontait que l'homme aux cheveux d'argent était mort ou qu'il avait tout simplement déserté afin de fuir les conflits internes à la nouvelle Team Plasma. Cependant, la vérité était une toute autre : on avait essayé de tuer et il avait préféré partir loin, où il pourrait se reposer. Les rares témoins de l'affaire ainsi que ses fils adoptifs – encore vivants –  et leurs pokémons le suivirent. Ils voyagèrent vers l'Ouest, l'endroit où son instinct le guida : Azhentia, une grande île se trouvant au sud-ouest d'Unys, d'accès difficile à cause des courants marins et que seuls les glyphes trouvés dans les ruines du Temple d'Ekhyarën, le Château Enfoui et les Ruines des Abysses décrivaient encore.

En ce qui concernait les glyphes, c'était une ancienne carte vouée à sauver les survivants du cataclysme aujourd'hui désigné comme étant la nuit des Sept-cents ans, les guidant vers ce qui était censé rester de l'Ancien monde, où perduraient les valeurs d'antan et où les pokémon et les humains pourraient habiter en harmonie.

L'ancien monarque et ses fidèles tardèrent plusieurs mois à s'y installer, ayant avant traversé par une petite ville fortifiée aux frontières d'Unys (appelée Forleäden - aussi connue sous le nom de Cité Terremer puisqu'elle était construite sur une falaise) créant une nouvelle ville qui, peu à peu finit par connecter avec le reste de la région. Un siècle plus tard, son arrière-petit-fils fit construire un viaduc qui traverserait l'étendue d'eau qui les séparait d'Unys afin de pouvoir y accéder plus facilement – même si, avec les plus hautes marées et les vagues qui y rompaient, la route était parfois inondée. On finit par transformer cette route en voie ferrée afin d’interdire le passage direct des véhicules de l'extérieur, prônant l'utilisation des trains pour entrer en ville. Ainsi, on construit une gare, d'autres petites voies ferrées pour vous permettre de vous déplacer par certaines parties de l'île puis un aérodrome, apportant les nouvelles touches technologiques que la Révolution Industrielle nous offrait.

La corruption et l'avarice souillèrent peu à peu les lieux, au fur et à mesure que des nouveaux échanges économiques et commerciaux avaient lieu. Les personnes les plus malveillantes commencèrent à se sentir réticents vis à vis d'un éventuel séjour à Azhentia car quelque chose semblait les en dissuader – même si les plus avides et insouciants décidaient de faire taire leur conscience afin de mieux s'enrichir : Quelque chose sommeillait là-bas, attendant l'arrivée de ceux qui sauraient remettre l'ancienne civilisation sur pied. Quelque chose qui ne voulait point que les erreurs de jadis ne soient répétées et, pour cela, on se devait de chasser ou d'intimider (essayer, du moins) les gens ayant des mauvaises intentions envers l'île et ses habitants – qu'ils soient humains, pokémons ou autres.  



Contexte - De nos jours.

Nous sommes en 1887, une Ère de changements constants dans tous les domaines.
Bien que mon arrière-grand-père naquit à Sinnoh, il émigra à Unys puis à Azhentia – y entrant avec sa famille lors du tout premier voyage en train. Notre ville est l'une des moins polluantes du globe, même si elle est plutôt vaste et qu'on utilise divers combustibles fossiles, les pokémons et les plantes sont importants pour le processus de recyclage des émissions gazeuses et des autres substances – que des pokémons, tels que tadmorv ou infaisan dévoraient, entre autres.

Heureusement, il y a 82 ans, on construit et ouvrit un grand Institut Pokémon - avec pensionnat - accueillant des élèves d'entre 10 et 22 ans. Deux navettes gratuites vous amènent depuis le port ou la gare jusqu'ici, deux fois par jour mais vous pouvez vous y rendre à pied, en pokémon ou par vos propres moyens. Mais, s'il y avait une institution très hermétique, c'était sans doutes cet établissement puisque, malgré sa bonne réputation, il n'y avait jamais de journées de portes ouvertes et, à moins d'y être convié ou invité par quelqu'un y habitant (des élèves, des membres du personnel ou des pokémons), personne n'avait le droit d'y entrer. Et ce, sous peine de mort. Le directeur, un homme mystérieux et dont on ne sait pas grande chose, mise sur la confidentialité des installations dont les murs cachent bien plus quelques passages secrets...


D'ailleurs... Qui êtes vous ?
Un pauvre voyageur perdu, un simple citoyen d'Azhentia, un criminel recherché ou, bien, un élève ou un employé de l'Institut – ou autres ? Attendez... êtes-vous humains, au moins ? Je suis le Professeur Cornouiller et je vous souhaite la bienvenue à Azhentia !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pr. Cornouiller
A votre service !

A votre service !
Afficher infos
Messages : 82
Points Rp : 27
Date d'inscription : 23/04/2015
Localisation : Dans mon laboratoire
Doubles comptes : Professeur pokémon - scientifique.

MessageSujet: Re: Contexte du forum   Ven 2 Sep - 23:47



Août 1887.
Depuis quelque temps, la criminalité a augmenté considérablement à Azhentia. Les forces de l'ordre (autant l'AZPD comme les Rangers et, souvent, les ninjas du Dojo Senbonzakura) croulent sous les alertes et les dénonces diverses, des petits incendies tentent tant bien que mal d'être provoqués et certains pokémons ont vu leurs territoires accaparés par des humains au nom de la science et de l'industrie. Des pokémons sauvages attaquent des humains, d'autres s'approprient des zones à cause de l'influence humaine sur leurs habitats conventionnels, comme les Rototaupes qui avaient transformé la route 10 en un gruyère. Néanmoins, ce qui semble avoir choqué le plus les habitants, c'est que des braconniers aient réussi à pénétrer dans Azhentia grâce à leurs contacts avec les grandes entreprises qui régissent la zone…

Des nombreuses morts pokémon et des ravages environnementaux sont à déplorer mais… des pertes humaines se font de plus en plus récurrentes : des criminels, les braconniers ainsi que les principaux chefs de la corruptions unysienne et azhentianaise sont trouvés morts. Certains dans des endroits publiques, d'autres échoués sur la plage, les rives des fleuves ou en morceaux… D'autres, ne sont jamais retrouvés.

Les mystérieux Absolem et L'étoile de la mer attaquent de plus en plus souvent, violemment et sinistrement, tout comme d'autres terroristes qui semblent cibler le même genre d'individus qu'eux… Feraient-ils partie d'une organisation méconnue, jusqu'à présent ?

Qui sont-ils ?
Que veulent-ils ?


Septembre 1887.
Le gouvernement unysien a osé envoyer des Plasma sur l'île afin d'essayer de contrôler la situation. Même si les membres de la Team Plasma sont partagés vis-à-vis de la criminalité ou du mérite des écoterroristes d'Azhentia, ils sont ciblés et recherchés afin d'être jugés selon les lois régionales. Tout individu les protégeant, les couvrant et/ou ayant des informations à leur sujet seront convoqués ou visités par des officiers.

Pourtant, le gouvernement sait plus qu'on ne le croit…
Dans ce cas, pourquoi n'agit-il pas ? Qu'à-t-il à cacher ? Les Plasma sont-ils vraiment venus QUE pour régler les conflits fleurissants ou y trouveraient-ils de bien sombres intérêts dans ce chaos ? Par ailleurs, des scientifiques sont aussi envoyés sur l'île, peinant à pénétrer sur nos territoires, afin d'étudier la faune et la flore locale. Mais, aussi discrètement que possible, ils emportent des échantillons… et des pokémons.

De plus, les citoyens ayant eu vent des complots et des méfaits du gouvernent local et régional, refusant parfois coopérer avec les forces de l'ordre. Les esprits et les familles de divisent et créent une guerre civile – pour l'instant quasi pacifiste, froide. Quoi qu'il en soit, la mairie hésite à instaurer la loi martiale pour ainsi instaurer un couvre-feu et contrôler un peu plus le mouvement des citoyens – ce qui est impossible, pour l'instant. C'est pourquoi, des affiches sont coulées et collées un peu partout afin de prévenir des dangers des activités nocturnes. De son côté et pour cette nouvelle année scolaire, l'Institut Pokémon a endurcit son règlement et réduit le couvre-feu et interdit la sortie des élèves après le crépuscule – même durant les week-end et les vacances – ainsi que les sanctions envers les intrus et les maraudeurs qui enfreignent la charte de l'établissement. Ce mystérieux campus devient de plus en plus hermétique alors qu'il semblait être prêt à s'ouvrir davantage.

Des noms se murmurent, des poings se lèvent et vœux se font.
Certains ont peur se rangent du côté du gouvernement, d'autres croient aux idéaux des écoterroristes et les soutiennent en douces, bien qu'ils réclament la protection de l'environnement et des Pokémons, la fin de la Corruption et une Justice digne de porter ce nom. Beaucoup ignorent quel parti prendre, mitigés ou méfiants… Pour des raisons de sécurité, le transit aérien et terrestre provenant de l'extérieur ont été bloqués tandis que le flux portuaire est strictement réglé – ou, du moins, c'est ce qu'on veut faire croire. Personne n'entre ou ne sort de l'île sans avoir eu une autorisation du gouvernement… Mais, sont-ils vraiment en mesure d'en décider ? L'île est-elle vraiment à Unys ?

En qui devez-vous avoir confiance, désormais ?
Qui est votre ennemi et qui votre ami ?

La voix de la libération et de l'harmonie vous souffle au creux de l'oreille. Alors, luttez contre l'oppression car elle seule engendrera la rébellion ! Luttez pour vos idéaux ou pour vos intérêts afin de façonner cette réalité comme bon vous plaira. Nonobstant, Azhentia n'est pas prête de vous livrer ses secrets, les enrobant davantage : les hybrides et les créatures non-humaines sont pour l'instant en sécurité puisque quelque chose bouge dans l'ombre, attendant patiemment le moment où pouvoir se dévoiler afin de réinstaurer l’équilibre d'Azhentia.

Serez-vous pro-écologistes, pro-plasma ou… Serez-vous neutres ?
Humains, pokémons, hybrides ou autres, sachez que vous seuls pouvez en décider.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Contexte du forum

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» 1 - Contexte, Groupes, et Guide du forum
» Contexte du Forum
» AFTER THE CONQUEST ▲ contexte du forum.
» Contexte du forum
» Contexte du forum
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Azhentia's Chronicles :: Les premiers pas :: Le contexte-